Se reconnaître dans un centre-ville en revitalisation. Expériences d’itinérants dans le quartier Saint-Roch à Québec

  • Martine Freedman Université Laval, Département de géographie, CÉLAT
Keywords: Downtown revitalization, homeless

Abstract

La revitalisation d’un centre-ville entraîne des changements de son aménagement et des personnes qui le fréquentent et qui l’habitent. Dans le quartier Saint-Roch à Québec, un des projets majeurs liés à la revitalisation était la suppression du toit du mail Centre-ville. Au début du processus de revitalisation, la majorité des itinérants s’opposait à cette suppression. Cependant aujourd’hui, les positions sont plus partagées. Nous avons voulu comprendre les raisons de cette évolution en étudiant en quoi la revitalisation du quartier a modifié la territorialité de ces itinérants. Nous observons que l’attitude des itinérants face à la revitalisation est ambivalente. D’une part, ils ne se reconnaissent pas dans les nouvelles personnes qui fréquentent le quartier, les magasins et les restaurants de luxe. D’autre part, ils considèrent que la beauté du quartier joue un effet de miroir qui réfléchit une image d’eux-mêmes plus positive qu’avant la revitalisation.

 

Downtown revitalization induces changes of its physical environment and the people who frequent and inhabit it. In Saint-Roch neighbourhood in Quebec City, one of the main projects related to the revitalization was the demolition of the roof of the downtown mall. At the beginning of the revitalization process, most of the homeless were against this demolition. Today however, positions are more divided. The aim of this article is to understand the reasons of this evolution. For this reason, we studied how the revitalization of Saint-Roch altered homeless territoriality. We notice that the stances of the homeless on the revitalization are ambivalent. On the one hand, they do not recognize themselves in the new people who frequent Saint-Roch, the luxury shops and restaurants. On the other hand, they consider that the neighbourhood beauty acts as a mirror which reflects a more positive image of themselves than before the revitalization.

How to Cite
Freedman, M. (1). Se reconnaître dans un centre-ville en revitalisation. Expériences d’itinérants dans le quartier Saint-Roch à Québec. ACME: An International Journal for Critical Geographies, 8(1), 100-122. Retrieved from https://acme-journal.org/index.php/acme/article/view/822